Comité de fin d’année de l’Union Mission de l’Afrique Centrale et Festivités marquant le cinquantenaire de l’Eglise Adventiste du Septième Jour au Tchad, décembre 2019.

Posted on fév. 24 2020


[Photo: 
Vue partielle des participants au Comité de fin d'année 2019 (TCHAD)]


Ndjamena, capitale de la République du Tchad a connu deux évènements spéciaux au niveau de l’Eglise Adventiste du Septième Jour en cette fin d’année 2019. En effet, cette ville a abrité les assises du comité de fin d’année de l’Union et la célébration du cinquantenaire de l’Eglise Adventiste au Tchad. 

L’Union Mission de l’Afrique Centrale a tenu son comité de fin d’année à la Maison de la Femme à Ndjamena au Tchad du 1er au 5 décembre 2019. Cette rencontre s’est tenue sous le leadership des responsables de la Conférence Générale, de la Division et de l’Union.

Ayant pour thème, Fidélité dans la vie chrétienne, le comité a eu lieu en présence du Président de l’UMAC, Pasteur Salomon ASSIENIN, Pasteur Vincent SAME, chef de département représentant le Président de la Division Pasteur Elie Weick, Pasteur Selom SESSOU, Secrétaire Assistant et de sœur Marie ACKA Trésorière Associée de la Division. Etaient aussi présents, les délègues venus de tous les pays de l’Union de l’Afrique Centrale que sont le Tchad, Le Congo, la Guinée Equatoriale le Gabon et la République Centrafricaine.

Après le souhait de bienvenue du Président de l’Union, le comité a commencé par les rapports du Trésorier et du Secrétaire Exécutif et enfin ceux des directeurs de départements. Des suites des observations qui ont été faites, des décisions ont été prises pour le bon fonctionnement de l’œuvre dans les territoires de l’UMAC. A cet effet, la Mission du Gabon et celle de la République Centrafricaine ont connu une légère modification au niveau administratif avec la nomination de Pasteur Ogouma Tony, Président de la Mission du Gabon et de Pasteur Ndoumbeth Eméryc Abib, Président de la Mission de la RCA. Ces administrateurs et leurs membres doivent travailler pour passer du statut de Mission à celui de Fédération.

Cette réunion a connu un succès d’une autre dimension du fait des formations reçues. Ont contribué à la formation, A.R. Vine Conrad, Président de Adventist Frontier Missions (USA), Thomas Ongasa, Président de Train Them 2 Fish (RDC), Keyth Mosié (ASI) et Daniel Dajuma (AHI).

Quant à la cérémonie du cinquantenaire, elle s’est tenue au Palais du 15 Janvier du 6 au 9 décembre 2019. Le thème choisi était, Jusqu’ici, le Seigneur nous a soutenu. Présidée par Pasteur Salomon Assienin, président de l’UMAC avec à ses côtés le Directeur des Collectivités Territoriales, M. Moukhtar Ngarta représentant le Ministre de l’Administration du Territoire, la cérémonie du cinquantenaire s’est déroulée dans une atmosphère de joie et de reconnaissance à Dieu. Pour Dr. Allaha-Ridy Koné, président du comité d’organisation, une chose est plus que nécessaire : la solidarité qui doit désormais être le fondement de toute chose : « Plus de 50 ans de mission évangélique au Tchad, l’adventisme a évolué sans heurt aux côté des autres confessions sœurs dans l’acceptation et la tolérance depuis des décennies. »  

Selon Monsieur Moukhtar Ngarta, l’Eglise Adventiste depuis son autorisation de fonctionner sur le territoire Tchadien en 1967 a permis à « La population de bénéficier de sa présence… L’église a pour mission de propager la Bonne Nouvelle et de préparer les hommes et les femmes à devenir des citoyens du royaume de Dieu. Cet objectif, l’Eglise Adventiste l’a bien compris et c’est ce qui justifie le thème du cinquantenaire. »   Il a aussi exhorté tous à la culture de la paix, vœu cher au Chef de l’Etat du Tchad. M. Ngarta a enfin annoncé le don d’un vaste terrain à l’Eglise Adventiste par son département pour la réalisation de divers projets.    

L’un des points culminants de cette célébration a été la remise de sacs poubelles à la commune de Ndjamena. Le Maire du 1er Arrondissement de Ndjamena, M. Omar Boukahari satisfait de cet acte a remercié l’Eglise Adventiste. Cette action a été suivie par la marche de la tempérance et de la cohésion sociale qui a regroupé tous les participants et qui s’est achevée par la pose de la première pierre d’un complexe scolaire à Dingagali.

TITA-SAMBA Solé
Département de la Communication de l’UMAC.