Etendre les limites de la mission médicale Adventiste au Nord du Nigéria.

Posted on fév. 24 2020



Le nord du Nigéria appartient à la fenêtre 10/40 telle que classée par la Conférence Générale. À ce titre, des stratégies sont envisagées afin de répandre l'Évangile dans tous les coins et recoins de la région. L'une de ces stratégies est l'œuvre missionnaire médicale qui est considérée comme le bras droit de l'Évangile.

Pour la bonne marche de ce projet médicale, du 29 janvier au 2 février 2020, plus de 100 délégués des 247 églises organisées de l’Union Fédération du Nord du Nigéria des Adventistes du septième Jour (UFNN) ont participé à une première rencontre de formation sur la santé. Cette formation a été organisée par le département des Ministères de la Santé de (UFNN) en collaboration avec Adventist Possibility Ministries, des suites de la troisième Conférence Mondiale sur la Santé et le Mode de Vie qui s’est tenue à Loma Linda en 2019 par la Conférence Général.

Dans son discours de bienvenue, pasteur Istifanus Ishaya, Secrétaire Exécutif de l’Union représentant le président de l’Union, pasteur Yohanna Harry, a rappelé aux délégués le besoin urgent de créer un changement de paradigme qui stimule une attitude positive pour une vie saine parmi les membres d'église et d'autres personnes dans la région.

Pour lui, « La région du nord du Nigéria attend que la mission médicale de notre dénomination fournisse aux personnes un style de vie, des soins communautaires et une conscience confessionnelle, une réorientation et une éducation totale sur la façon de vivre sainement, spirituellement et de mener une vie de qualité. »

Dr. André NDAA, Directeur des Ministères de la Santé de la Division de l'Afrique du Centre et de l'Ouest a, dans son exposé, souligné l'importance de la santé holistique, de la mission et de l'intégrité, exhortant les délégués à faire de leur mieux pour le bonheur de l'église dans le nord du Nigéria.

Dr. NDAA a aussi rappelé que: « Notre message sur la santé doit être complet et tenir compte de l'être humain dans tout son environnement. La santé nous est donnée pour promouvoir la mission de l'église. Dieu nous invite à aller prêcher et à guérir. Il importe donc pour nous de rappeler aux membres de notre église et aux dirigeants, qu'il n'y a pas de mission accomplie si nous ne prêchons sans guérison. Par conséquent, la santé dont nous avons besoin et que nous promouvons devrait nous permettre de comprendre que Dieu désire que nous soyons en bonne santé physiquement pour servir les autres. »

Dr. Chikwe Amaike, directeur des Ministères de la Santé de l’Union et pasteur Ibrahim Maigadi, responsable de Adventist Possibility Ministries, ont tous deux clarifié que cette conférence sur la santé dont le thème est « Votre cerveau, votre corps » vise essentiellement à former les agents de santé, les dirigeants et les membres de l'église à adopter un mode de vie sain. Cette attitude qui consiste à mettre en pratique les croyances adventistes en matière de santé, donnera l’occasion à tous de soutenir le ministère évangélique permettant au message de l'avènement du Seigneur de parvenir dans les zones non atteintes du nord du Nigeria. Selon Ellen White, dans Manuscrit, P.24, 1900: « Le cerveau est l'organe et l'instrument de l'esprit, et contrôle le corps entier. Pour que les autres parties du système soient saines, le cerveau doit être sain. Et pour que le cerveau soit en bonne santé, le sang doit être pur. Si, par des habitudes correctes de manger et de boire, le sang reste pur, le cerveau sera correctement nourri »

Un mode de vie sain maintient le cerveau et le corps en harmonie.

Le programme a duré cinq jours et a réuni des médecins et autres spécialistes de renom en matière de style de vie harmonieux qui ont analysé des questions d'actualité telles que «L'influence de la spiritualité sur la santé: choix des jeunes», «La catastrophe aux narcotique: aider les plus vulnérables»; «Votre cerveau, votre corps: approches pratiques dans la communauté»; «Les femmes et leur santé mentale», «Entorse cérébrale liée au VIH»; «La caféine et le cerveau», «La santé mentale des enfants»; «Nutrition et votre cerveau», «Le pouvoir transformateur de la motion », «La Récupération comme voyage holistique»; «Destigmatisation de la santé mentale - un voyage coopératif» ainsi que « Health Coaching par le Ministère de la Santé: Penser et vivre avec de nouveaux objectifs », et bien d’autres.



De ces ateliers de formation, les délégués ont pris la décision d’étendre les frontières de la mission médicale adventiste dans le nord du Nigeria et faire de chaque foyer, chaque église et chaque communauté un centre médical, intégrant le ministère de la guérison que le Christ nous a confié.

Ils ont applaudi la direction de l'église pour l'organisation d'un événement historique qui les a exposés aux principes fondamentaux des messages de santé adventistes, rappelant que le missionnaire médical reste le bras droit de l'Évangile.

Mme Laraba Okah qui a bénéficié de cette formation a promis impacter sa communauté des connaissances acquises. Pour elle, « C’est un grand privilège et une grande opportunité. Je retourne dans ma localité avec l'intention d’inculquer à mes voisins, mes amis et à mes collègues de bureau un mode de vie sain et équilibré. »

« Je me propose de faire du counseling au niveau de l’église. Je travaille avec des enfants à l'école. J'ai maintenant le devoir d’inculquer aux enfants comment il faut vivre bien en buvant et en mangeant sainement, encourager les parents lors de nos rencontres de l'Association des parents d'élèves à aider les enfants à manger et à boire correctement, à dormir suffisamment pour qu'ils puissent être mentalement aptes à comprendre ce qu'ils font à l'école. Ce qui donnera un sens à l'école et aboutira à un succès. Réussir ce projet permettra à ces jeunes mentalités bien formées de devenir de bons dispensateurs d’un mode de vie sain et équilibré. », selon Mme Okah.

En ce sens, les mots de Thomas Edison demeurent d’actualité: « Le futur médecin ne donnera aucun médicament, mais il instruira ses patients, à prendre bons soins de leurs corps, à manger sainement et sur la cause et la prévention des maladies ».
Un mode de vie sain pour une vie saine est l'affaire de tous !

 

Par Ezinwa Alozie,
Directeur de la Communication
Federation du Nord du Nigeria

 

0 comments

Add Comment
 

Add your comment

To add a comment you need to login or register.