Seventh-Day Adventist Church

West-Central Africa Division Seventh-day Adventist Church

Menu

CAMEROUN – JEUNESSE ADVENTISTE (JA): Le tout premier congrès a rassemblé 2000 jeunes.

Posted on Aug 13 2019

 

[Photo - Bakari A.: Chef-guides]

 Placé sous le patronage du Ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique, l’événement s’est déroulé du 05 au 11 août 2019 à Nanga Eboko, localité située à 160 km de Yaoundé.

 La place des fêtes de la ville de Nanga Eboko, berceau de la mission adventiste en Afrique centrale depuis 1926, a accueilli la cerémonie d’ouverture solennelle du 1er congrès de la Jeunesse adventiste au Cameroun. Des contingents venus des dix régions du Cameroun ont fait le plein d’œuf au campus de l’Université Cosendai de Nanga-Eboko.

 Le thème « passer le témoin : la puissance de l’unité » intéresse non seulement l’Église mais l’État du Cameroun qui a soutenu le projet. Le délégué régional du Ministère de la Jeunesse et de l’Éducation civique pour la région du Centre, Akono Bessala Eric a représenté le ministre Mounouna Foutsou en déplacement au Nord du pays. Il a tenu à faire passer le message à cette jeunesse avant la déclaration d’ouverture solennelle dudit congrès. « Vous devez vous joindre à la croisade contre les discours haineux, les drogues et les fléaux qui minent notre société. Le choix du thème de ce congrès cadre avec les idéaux que poursuit le gouvernement. »

 
[Photo - Bakari A.: Délégué régional du Ministère de la Jeunesse et de l’Éducation civique pour la région du Centre, Akono Bessala Eric]

Le pasteur Assembe Minyono Valère Guillaume, président de l’Église Adventiste du Septième Jour au Cameroun a élevé une prière spéciale pour le Cameroun : « que cette unité mette ensemble les enfants de notre pays. »

[Photo - Bakari A.: Discours Président de l'Eglise Adventiste Pasteur Assembe V.]

Les autorités administratives, civiles et militaires présentes ainsi qu’une foule de curieux venue témoigner de cette grande cérémonie ont applaudi le défilé des dix délégations des jeunes présents à Nanga Eboko. Après la visite des stands au Campus de l’Université adventiste Cosendai, le représentant du ministre a vivement félicité l’Église Adventiste pour cette organisation de la jeunesse et a transmis une enveloppe pour appuyer la gestion du congrès. Dr Assam Assam Jean Paul, directeur de la Jeunesse Adventiste au Cameroun n’a pas manqué de remercier le ministre pour ce geste.

 

Place à présent aux activités spirituelles avec des moments de dévotion, de prière qu’encadrent des pasteurs et anciens d’églises présents au congrès. La communion avec la nature est un des atouts majeurs de ce site bien retiré dans la forêt équatoriale. Des séances plénières, des travaux en ateliers, ont outillé ces milliers de vacanciers et jeunes travailleurs en vue de la relève et de l’unité. Il y avait aussi des activités sportives et culturelles, des ateliers spécialisés JA. Des compétitions qui consacrent la Fédération de l’Ouest Cameroun en tête des trophées grappillés.

 
[Photo - Bakari A.: Ateliers Leaders de Jeunesse ]

Un des points importants aura été l’investiture de 93 jeunes au grade de chef-guide. Un des vieux chef-guides, témoigne : « Nous sommes rentrés avec beaucoup de joie d’avoir été partie prenante de ce succès dont la gloire revient à Dieu. » Pour le chef-guide, Dinogui Marius « il y a très longtemps on n’a pas vu un aussi grand rassemblement de la jeunesse au Cameroun. C’était très impressionnant. »

 
[Photo - Bakari A.: Investiture Chef-guides ]


[Photo - Bakari A.: Nouveaux chef-guides ]

Le directeur JA du Cameroun, Assam Assam admettait dès l’entame du congrès : « nous sommes embarrassés face au nombre croissant de congressistes qui arrivent et l’hébergement est le défi majeur. » En dépit des conditions pas très confortables, les congressistes n’ont laissé aucune situation les distraire de l’essentiel. Ils ont fait preuve de grandeur d’âme. À la fin, c’est la tristesse des au revoir.

 

 

Abraham BAKARI

Directeur de Communication - Cameroun

0 comments

Add Comment
 

Add your comment

To add a comment you need to login or register.